À propos de

Né en 1926 en Catalogne dans une famille d’agriculteurs, Vincent Peralta a grandi et a toujours vécu en Pays Catalan. Dès son plus jeune âge, il aide sa famille dans les champs et travaille la terre. Il participe au labour avec les chevaux, aux récoltes mensuelles, moissons et vendanges.

Il se passionne ensuite pour la mécanique qu’il apprend en auto-didacte. Très bricoleur et curieux, il devient suffisamment compétent pour ouvrir sa propre entreprise de mécanique à Céret, ville d’art. Dans le contexte de cette ville où les plus grands artistes sont venus (Picasso, Dali…), il développe également sa propre fibre artistique. Malgré une absence de formation, son habileté naturelle et son talent pour apprendre seul par l’observation des meilleurs, lui permet de l’exprimer. Il le fera dans la peinture, la sculpture mais surtout la forge, créant de véritables oeuvres sous forme de portails ou de balcons en fer forgé. C’est là qu’il développe son “savoir-fer”.

Puis vient la retraite. Toujours à Céret, il prend le temps de développer sa passion pour le fer. C’est à ce moment-là qu’il exprime pleinement sa fibre artistique et révèle ses talents. Il décide de prendre pour thème ce qu’il a connu au cours sa vie, la catalogne, sa culture, son mode de vie qu’il représente sous forme de scénettes forgées dans le fer.

Aujourd’hui à 90 ans passé, il multiplie les différentes scènes, témoignage de l’époque dans laquelle il a vécu. Admirateur de la Sardane, dans folklorique catalane, il met en scène les danseurs catalans dans leurs costumes traditionnels, entraînés par les musiciens. Ayant connu les champs et l’artisanat, il représente ces travailleurs pendant leurs activités. Enfin, la corrida est partie intégrante de la culture catalane, il prépare donc des scènes la représentant dans toute sa grandeur.

En Catalogne, et plus précisément à Céret, terre de grands artistes, Vincent témoigne de la tradition par le vecteur principal de la région: l’Art. Art qu’il exprime par la forge et le fer, permettant de fixer dans le métal les souvenirs d’une tradition pour les générations futures.

 

artiste catalan céret Vincent Peralta
Vincent Peralta, entouré de sa femme, Jocelyne, et M. Bosc lors de son vernissage, l’art de fer